Le RC Lens cobaye de la mondialisation du foot ?

Sous procédure de liquidation judicaire prononcée le 4 mai, le RC Lens va connaitre l’identité de son repreneur aujourd’hui 18 mai au Tribunal de commerce de Paris.  Deux offres ont été déposées. L’avocat de l’homme d’affaires ivoirien Charles-Kader Gooré avait annoncé vendredi son retrait, ce qui est juridiquement impossible :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/rachat-du-rc-lens-charles-kader-goore-ne-peut-pas-retirer-son-offre-999503.html

Sauf si Charles-Kader Gooré satisfait aujourd’hui à la demande d’évidence de fonds du Tribunal de Commerce, c’est donc l’offre de Solferino, une société basée au Luxembourg qui sera retenue. 

Dans un article sur le site web de FR3 Nord Pas de Calais Yann Fossurier fait aujourd’hui un point très complet sur ce dossier de rachat:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/rachat-du-rc-lens-martel-goore-aguillo-mammadov-qui-fait-quoi-dans-le-dossier-lensois-999773.html

S’ils sont choisis, Aguillo et Frétigné vont faire rentrer le RC Lens, club emblématique du Pas de Calais, dans l’univers de la mondialisation du foot. Celui de l’Atletico Madrid, club en pleine expansion planétaire.  Avec à son service, trois des hommes les plus sulfureux de ce sport : Jorge Mendes, Peter Kenyon et Nelio Lucas (Doyen Sports). 

L’autre monde est celui des hedge funds (fonds d’investissement spéculatifs) où le RC Lens va se retrouver dans la même galaxie que Millonarios FC, le club colombien de Bogota.

Le RC Lens va-t-il bénéficier de cette entrée dans un monde nouveau pour lui (financement, partenariat, synergie, réseaux de recrutement, débouchés pour ses joueurs)? Ou va-t-il servir de gare de triage de joueurs et de capitaux ? Même question si c’est finalement Charles-Kader Gooré qui est choisi. Qu’est ce que viendrait chercher à Lens l’homme d’affaires ivoirien, lequel n’a pas investi dans le football dans son pays ?

Portrait des repreneurs potentiels du club.


 

Qui est Ignacio Aguillo ?

Après dix ans passés chez BNP Paribas (investissements), il est devenu en mai 2014 conseiller financier et chargé du développement à l’Atletico Madrid. Aguillo est déjà depuis plusieurs mois dans l’environnement du RC Lens, porteur en janvier dernier d’une offre avortée de collaboration avec le club madrilène.

Il est par ailleurs proche d’Hafiz Mammadov, l’actionnaire azéri  majoritaire défaillant de la RCL Holding, qui détenait le RC Lens. Des relations nouées du fait de la proximité de l’Azerbaïdjan avec l’Atletico Madrid, avec plusieurs contrats de sponsoring.

Ignacio Aguillo a par exemple participé en février à une réunion à Londres entre le conseiller financier de Mammadov et un potentiel acheteur du RC Lens, Grégory Maquet. Aguillo était présent à titre de conciliateur, ce qui symbolise parfaitement le flou de sa position vis-à-vis du club du Pas de Calais. Le voici donc aujourd’hui porteur à titre personnel (avec Gilles Frétigné) d’une offre de rachat du RC Lens.

captureatletiIl est évidemment en mission pour l’Atletico Madrid, lequel s’est lancé en février 2015 dans un grand projet de développement appelé « Proyecto Atletico 2020 » avec un nouveau stade de 68.000 places (La Peineta) disponible en juillet 2017

http://blogs.elconfidencial.com/deportes/mata-dor/2015-02-16/la-nueva-era-colchonera-proyecto-atleti-2020_712530/

Ignacio Aguillo a joué un rôle déterminant dans le démarrage de ce projet en négociant l’entrée à hauteur de 20 % (45 M€) dans le capital du club madrilène de Wang Jianlin, le milliardaire chinois propriétaire de Wanda Group,  un accord signé en janvier 2015 à Pékin.

Il détient des parts du consortium coiffant l’Atletico Kolkota (Inde) la première franchise internationale de l’Atletico Madrid, le club de Calcutta ayant remporté la première Indian Super League en 2014.

En février 2015, Ignacio Aguillo a été nommé conseiller externe auprès du Conseil d’Administration, de même que Peter Kenyon. Ce dernier conseillait déjà le club madrilène depuis octobre 2014 (après avoir été directeur exécutif de Manchester United et de Chelsea).

Ces deux nominations ont été opérées lors d’une refonte de l’organigramme de l’Atletico Madrid destinée à conquérir de nouveaux marchés pour la marque Atletico: Chine, Inde, Etats Unis, Turquie et Azerbaïdjan, Mexique et Amérique Centrale.

Qui est Gilles Frétigné ?

Après avoir été directeur exécutif  chez Goldman Sachs et Lehman Brothers, il est depuis 2006 directeur chez Amber Capital UK LLP et Amber Capital UK Holdings LTD. Deux sociétés filiales de Amber Capital Investment Management, une société conseil en placements qui gère des fonds spéculatifs.

Créée par Joseph Oughourlian au sein de la Société Générale à Paris, cette société est sortie de la banque en 2005 et a son siège à New York avec près d’une dizaine de filiales dans le monde.

Il s’agit d’un des poids lourds de son secteur, gérant des actifs à hauteur de 1,64 milliard d’euros. Amber Capital est par exemple actuellement en position d’arbitre dans l’OPA de Vincent Bolloré (Vivendi) sur Gameloft, l’éditeur français de jeux vidéos valorisé à 500 M€.

Que vient faire le football et le RC Lens dans cet univers, par Gilles Frétigné interposé ? Amber Capital Investment Management détient déjà des parts dans un club : Millonarios FC, le club colombien de Bogota, célèbre pour avoir compté dans ses rangs le grand Alfredo Di Stefano de 1949 à 1953.

En Colombie, Amber Capital gère des fonds de Gran Tierra Energy, une société pétrolière. La société de Joseph Oughourlian est entrée en août 2012 à hauteur de 20 % dans le capital de Millonarios Bogota.

maxresdefaultIndirectement, par l’intermédiaire d’une société espagnole qu’elle contrôle : Blas de Leso Inversiones SL (qui est aujourd’hui actionnaire majoritaire du club colombien). Blas de Leso (donc Amber Capital) a par ailleurs tenté en octobre 2012 de rentrer, sans succès,  à hauteur de 35 % dans le capital du RCD Espanyol de Barcelone.

Si Millonarios FC est actuellement deuxième du championnat colombien, la gestion de Gustavo Serpa, l’actionnaire majoritaire mis en place par Amber Capital est très critiquée par les supporters (frilosité sur le marché des transferts, refus de répondre aux questions des médias sur sa gestion, manque d’ambition pour le club).
http://hsbnoticias.com/noticias/columnistas/carta-de-un-hincha-de-millonarios-al-detestable-gustavo-serp-167778

L’offre portée par Ignacio Aguillo et Gilles Frétigné contient tous les ingrédients de la mondialisation du foot et de ses maux. Société basée au Luxembourg, deux représentants du monde de la finance et des fonds spéculatifs, précédent nébuleux en Colombie, réseaux sulfureux de l’Atletico Madrid.

Le club madrilène est en effet un des grands repaires de l’utilisation du TPO en commerçant à la fois avec Jorge Mendes, le super agent portugais et Nelio Lucas (Doyen Sports). L’Atletico Madrid y ajoute même Peter Kenyon, associé avec Jorge Mendes dans Quality Sports, ensemble de sociétés basées en Irlande, auxquelles Chelsea a été illégalement associée et qui contournaient l’interdiction du TPO.

https://www.theguardian.com/football/2014/sep/22/-sp-jorge-mendes-agent-third-party-ownership-players

Que va devenir le RC Lens  si c’est l’offre de Solferino qui l’emporte ? Un candidat à l’Europe une fois revenu en L1 ? Un super centre de formation (les Lensois disputent samedi la finale de la Coupe Gambardella) ? Un garage à joueurs pour l’Atletico Madrid ? Une agence bancaire pour fonds spéculatifs ?

Pourquoi Solferino est l’offre de reprise privilégié de Gervais Martel,  à part qu’il reste président si elle est choisie ?

Qui est Charles-Kader Gooré ?

S’il parvient aujourd’hui à satisfaire à l’évidence de fonds réclamée par le Tribunal de commerce, Gooré sera donc sur les rangs pour la reprise du RC Lens. Homme d’affaires ivoirien, Charles-Kader Gooré est PDG du CKG Group (Agro-industrie, transports, tourisme, pétrole, immobilier). Proche de l’ex président Laurent Gbagbo il a dû quitter la Côte d’Ivoire après sa destitution. Gooré est désormais installé au Sultanat d’Oman.

capturegooreEn avril dernier, il détaillait ainsi les raisons de son intérêt pour le RC Lens : « Le profil de Lens me séduit, c’est un club où sont passés de nombreux Africains, notamment Ivoiriens. De plus, qu’un Africain investisse avec des fonds arabes dans cette région qui vote Front national serait tout un symbole » dans Jeune Afrique.

http://www.jeuneafrique.com/mag/316836/societe/football-ivoirien-passe-de-racheter-racing-club-de-lens/
Il se propose d’investir  50 millions d’euros sur cinq ans pour le club du Pas de Calais.

Deux questions principales concernant son offre. Pourquoi cet intérêt soudain pour le foot, lui qui n’a pas investi dans ce sport en Côte d’Ivoire, où il est pourtant très présent. Et en a-t-il vraiment les moyens ? L’avocat Didier Poulmaire avait dans un premier temps accepté d’être conseiller juridique de Gooré pour son offre.

Avant de se raviser : « Le peu de fois que j’ai vu Charles-Kader Gooré, je ne l’ai pas trouvé d’une très grande transparence », nous explique-t-il ce samedi. « Il ne répondait pas bien à nos questions. Je lui avais dit notamment que si les gens d’Oman étaient là, que s’il avait des associés, je voulais les voir. A chaque fois, ça m’a été refusé. Une fois, lors d’un rendez-vous à l’hôtel George V, il m’a dit qu’ils étaient dans leurs chambres. J’ai demandé qu’ils descendent, pour les voir. Ils ne sont jamais descendus et j’ai trouvé ça très bizarre. »

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/rachat-du-rc-lens-charles-kader-goore-mis-hors-jeu-par-tracfin-981866.html

Qui sera le nouveau propriétaire du RC Lens ? Verdict cet après midi au Tribunal de Commerce de Paris.
 

Sur ce dossier, suivre Yann Fossurier:
Sur twitter: @YannFossurier
Ses articles sur: http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/